L'ascension et la chute des MP3

Are you still listening to your music in MP3 format? Please, please stop already! Francesco Schiavon charts the rise and fall of this popular audio format and explains why it's time for us to move on.  

Comme le temps passe par les nouvelles technologies remplacer les anciennes et c'est avec des sentiments de mélange que j'écris ceci. Personnellement j'adore prendre du recul et penser à comment nous sommes arrivés là où nous sommes aujourd'hui. Souvent, je pense que des technologies audio, puis repense à certains de ceux qui sont venus et repartis, en particulier dans le domaine numérique. C'est assez incroyable à quelle vitesse les choses changent et la rapidité avec laquelle nous oublions les choses que nous utilisions il ya pas longtemps.

Le format MP3 est un de ces technologies qui finalement est entièrement remplacé par quelque chose de mieux. A propos de mes sentiments mitigés demandez-vous? Eh bien, les MP3 ont été une partie de ma vie professionnelle, car il a déclaré au milieu des années 90, donc dans ce qui concerne vous pourriez dire que je suis émotionnellement attaché au format audio. Mais d'autre part, MP3 sont tout simplement terrible. Il l'a toujours été et le sera toujours.

MP3 - Le CODEC audio

MPEG-1 Audio Layer III, ou, comme nous le savons tous, «MP3» est un codec "vieux" pour des standards actuels. Il est venu sur dans les années 90 et a explosé en popularité rapidement. MP3 est ce qu'on appelle un codec "psycho" "perte" (le mot CODEC est la fusion de la compression - décompression).

Aujourd'hui peu d'entre nous codent son en utilisant MP3, et au fil des jours, peu de gens le font. Mais peu importe, MP3 sont encore utilisés. Mais pourquoi, après plus de 20 ans?

Napster - The Catalyst

Napster

Je crois qu'il ya une raison principale pour laquelle les fichiers MP3 sont encore largement utilisés aujourd'hui, et je atribute à Napster. Retour dans le milieu des années 90 à jouer de la musique numérique que vous souhaitez utiliser un lecteur de CD, la plupart des personnes connectées à Internet en utilisant dial-up, et beaucoup d'ordinateurs n'avaient même pas une carte son à l'intérieur. Mais puisque MP3 signifiait que vous pourriez avoir un fichier audio sur un dixième de la taille du fichier de que dans un CD, télécharger via un modem, et le lire sur un ordinateur avec une carte son, les gens ont commencé arrachant CD et le partage de droits d'auteur musique sur les réseaux peer-to-peer (P2P) les services; comme Napster. Ainsi, en quelques années, un bon nombre de personnes, principalement des techniciens enthousiastes ou des adopteurs précoces, ont été exposés à et a pris l'habitude de partager des fichiers MP3. Ils se souciaient plus sur le comment de nombreuses nouvelles pistes qu'ils avaient de la qualité sonore de ces pistes.

Winamp

Je me souviens avoir travaillé dans un design web start-up à la fin des années 90, et tous les concepteurs et les programmeurs ont été de plus en plus leurs collections de musique avec des milliers et des milliers de fichiers MP3, les lire sur Winamp ou MacAmp. La plupart des gens utilisaient encore des CD, mais la nature clandestine de partage de MP3 P2P signifiait qu'il n'y avait pas besoin d'acheter du matériel et des logiciels spécifiques à jouer de la musique, et l'industrie de recodage eu une période très difficile l'application du droit d'auteur - diable, vous n'avez même pas besoin pour acheter de la musique!

Diamond Rio

Ensuite, lecteurs MP3 comme le lecteur Rio venus sur, si vous pourriez alors prendre quelques fichiers MP3 avec vous sur la route vous détacher de l'ordinateur. Au moment où les premiers navires iPod à la fin de 2001, MP3 sont devenus le format de fichier courant pour le partage de musique. A partir de là il y avait très peu de monde pouvait faire pour arrêter les MP3 de plus en plus populaire parmi les non-techniciens.

Rivaux de propriété sur les MP3

Plus tard dans d'autres technologies de codage meilleurs de la 2000 se battaient pour de parts de marché, mais ils étaient tous propriétaires. Les technologies telles que Real Audio de Real Networks, Windows Media Audio de Microsoft, ou même QDesign utilisés dans QuickTime étaient de tous les combats pour devenir la «norme».

RealPlayer

Si vous vous souvenez combien ennuyeux Real Player était, vous savez de quoi je parle. Naturellement les gens gravitaient vers un format qui serait plus souple; qui pourrait être joué presque partout sans gestion des droits numériques (DRM).

Et puis MPEG-4 est arrivé. MPEG-4 signifie une véritable norme pour le son et la vidéo qui pourrait être largement mis en œuvre sans une seule entreprise d'être le seul propriétaire de la technologie. Au moment MPEG-4 est sorti avec AAC (Advanced Audio Coding), le principal codec audio au format MPEG-4, les ordinateurs étaient beaucoup plus rapide, plus rapide des réseaux et la technologie vient d'être mieux. Pourtant, AAC est un codec avec perte psychoacoustique, mais avec une fidélité beaucoup plus élevé que le MP3 à des débits comparables, et pourrait être joué par les appareils de lecture audio pratiquement tous aujourd'hui. La plupart des gens ne seraient pas capables de faire la différence entre la version CD d'une chanson et une version AAC encodé à 128 kbps.

Oublier MP3

Comme nos téléphones portables remplacent d'autres appareils comme les lecteurs de musique et les caméras, et des comprimés remplacent les ordinateurs pour de nombreux utilisateurs, MP3 est enfin en voie de disparition.

Donc, si vous êtes toujours à l'écoute de votre musique au format MP3: STOP! Nous devons tous faire notre part pour se débarrasser de cette technologie dépassée.

Francesco Schiavon

More articles by this author

It all started with a TSR-80 in the late 80s. At that point it was more a toy than anything else. Since then, my interest in computers materialized with a PS/2 80 while I was in university in Mexico. Before I graduated I already had a couple of Macs, an LC-II and a Centris 660 AV, which was the catalyst to becoming an expert in both Qu... Read More

Discussion

BenB
Great article. I remember publishing some of my first music on MP3.com, I think it was. I met a lot of friends there, did a lot of experimental collaboration online with other composers. Then they switched to signed, commercial music only, and I lost touch with a LOT of really great folks. Made me very sad. I actually sold quite a bit of my own music there. But yes, MP3 is outdated, and needs to go away. I wish NLE apps would flat out reject them and force folks to get "real" audio files for video editing. Nice to take this nostalgic walk through the past, though. Thanks for publishing this article, I really enjoyed it.
Lung
Great write-up. I was just having a similar conversation with a friend a few weeks ago, where I was lambasting Spotify's quantity over quality ethos, myself acting as an unabashed proponent of AAC. It's not that I'm "holier than thou", it's simply that I've never really been a believer of the MP3 format. I'm guilty of downloading MP3s via P2P at some point but meanwhile I refused to buy music in the format. I never did. I did continue to buy CDs and of course listened to a fair share of my own ripped MP3s and downloads on portable players but never really embraced it as anything more than a GIF like format for audio—an outgrowth of the internet that's now disposable. Or better yet, it's more like the decrepit Flash Player; it was once everywhere but needs to die. Luckily Flash Player too is on it's last leg, quickly being outmoded by HTML5 and other smarter, leaner, more open web standards.

Personally, I've all but replaced a few of my audio collection with AAC and lossless compressed formats (Apple Lossless, FLAC) a few years ago. I'm glad I did. MP3 is definitely looking long in the tooth and often sounding bent at the wing like a ragged wasp. AAC isn't perfect but it is indeed better for all intents and purposes.

Thanks for posting this article, especially since I can now reference it to said friend and help them realize it's not just me. lol.
Francesco
Talking about quality and technology proprietorship, I still remember, and I still get goosebumps remembering, the first time I heard a Super Audio CD. The Virgin Mega Store in Vancouver had an enclosed room dedicated to classical music, and they had some Super Audio CDs for sell there. Classical music really highlights why a much higher sampling rate and bit depths make such a difference. I remember hearing the fingertips of the guitarists as they glided across the strings... Now I want one of those Pono players!!
Triplegreen
And let's not forget you obsess over the the perfect take, coaching that talented but novice vocalist to use better head control so you're not reaching for your compressor knob as often. It never seems to amaze me how good an album can sound and it hasn't even gone to mastering yet. But by you time you hear your work in the real world, it sounds pretty low quality. Very few people buy on physical medium anymore that why DVD - audio and SACD never was successful, even though they were overdue. The public is groomed to buy mpc because they are none the wiser and if it isn't broke don't fix mentality.

Want to join the discussion?

Create an account or login to get started!