Utiliser la randomisation dans le lieu de créer une ligne de basse

We use technology for many tasks in our daily life. From communication, to basic daily tasks, it can make life much easier. Music is another area that technology has greatly improved. Within every mus  

Nous utilisons la technologie pour de nombreuses tâches dans notre vie quotidienne. De la communication, à la base des tâches quotidiennes, il peut rendre la vie beaucoup plus facile. La musique est un autre domaine que la technologie s'est grandement améliorée. Au sein de chaque application musicale là-bas, il ya des tonnes d'instruments, effets, boucles, sons, etc

One thing technology cannot help you with, however, is creativity. And when I say creativity, I mean creativity that is needed to write a song, creativity that is needed to write lyrics. Also, creativity to create killer bass lines, riffs... Hooks. It is in the latter that I may actually be able to help you.

Reason, a longtime favorite application of mine, believe it or not, can actually help you come up with melodies at a moments notice. These melodies are royalty free, and within Reason these melodies are never ending. How? Through randomization!

Dans cette astuce rapide, je vais vous montrer comment rapidement et facilement profiter de la fonction aléatoire de la matrice, dans la raison, de faire une ligne de basse rapide et facile.

Etape 1

Dans un rack Reason vide, créez un mélangeur 14:02 (parce que c'est pratique, juste bon), un soustracteur et d'une matrice. Aussi, assurez-vous régler le tempo de la raison à un tempo confortable pour la chanson que vous êtes désireux de créer. Dans mon cas, je choisis 100 BPM.

Etape 2

Choisissez Basse Trance de l'usine Sounbank Raison / Patches Subtractor / Basse. Ce n'est pas le meilleur patch sur la planète, mais il travaille pour cet exercice dans le sens où il n'a qu'une seule note de polyphonie. Ce qui l'empêche de heurter d'autres notes.

Étape 3

Cliquez sur la matrice de sorte que le champ bleu apparaît autour de lui. Cela signifie simplement que vous avez mis l'accent sur la matrice, et que le menu Edition et les commandes principales sont maintenant destinées expressément à la Matrice.

Etape 4

Maintenez enfoncée la touche Command sur votre clavier et appuyez sur R. Pour les prises de raccourci clavier chaud, c'est tout simplement de commandement R. Quand vous faites cela, vous remarquerez que la matrice donne soudain une image très erratiques sur son écran. Qu'est-ce qui s'est passé est la suivante: Il est créé un modèle aléatoire, qui est essentiellement une mélodie créée de toutes pièces. Non seulement les notes aléatoires, mais le temps de porte (combien de temps la note est tenue) et la vitesse (comment dur la clé est touché, ou comment la note est forte) sont aussi aléatoires.

Etape 5

Maintenant, essayez de dessiner des lignes droites dans le schéma qui a été créé. Ne pensez pas trop, juste dessiner.

Etape 6

Lorsque vous avez terminé, sélectionnez le motif suivant sur ​​la matrice R et le commandement nouveau. Knock out 8 modèles différents, sans dépenser trop de temps. Lorsque vous avez terminé, revenez en arrière et écouter les différents modèles que vous avez créé. Je vous garantis que vous trouverez au moins deux chansons qui seront dignes.

Pour de meilleurs résultats, je recommande aussi l'épargne, puis de revenir un jour plus tard pour écouter les différents modèles. Cela vous donne une chance d'écouter avec des oreilles fraîches, pour ainsi dire. Souvent je trouve quelque grand potentiel pour la construction de la chanson, et parfois je vais trouver du fourrage pour les chansons, je suis actuellement en train. Rappelez-vous, vous pouvez toujours utiliser la fonction de commande C pour copier un modèle d'une chanson, puis commande V pour coller à une autre matrice.

Dans l'ensemble, c'est un grand tour pour quand vous ne savent pas par où commencer, ou quoi faire. Amusez-vous!

Apprendre les trucs tech et libérer votre créativité avec ces tutoriels Raison .

Sound Designer, Musician, Author... G.W. Childs has worn many hats. Beginning in the U.S. Army back in 1991, at the age of 18, G.W. began learning electronics, communications and then ultimately audio and video editing from the Department of Defense. Upon leaving the military G.W. went on to work for many exciting companies like Lu... Read More

Discussion

Want to join the discussion?

Create an account or login to get started!