Ableton Live: Effets bâtiment avec pistes de retour

Return tracks can serve multiple purposes. CPU efficient use of effects, effects for multiple tracks, and more. GW Childs shows how to use return tracks for building effects chains in Ableton Live.  

Sur l'ensemble des stations de travail audionumériques Ive a travaillé avec, Id dois dire que je aime le retour / Envoyer pistes dans Ableton Live mieux que tout autre. Ils sont flexibles et offrent une excellente flexibilité du routage. Dans ce tutoriel, Id tiens à vous montrer quelques façons amusantes à utiliser l'envoi / retour pistes dans Live. Bien que Im à elle, je vais vous expliquer comment ils peuvent vous aider à récupérer certains CPU perdu, en répartissant votre couverture plug-ins dans le mélange, au lieu de lier individuellement jusqu'à pistes.

Étape 1. Mettre en place un retour

La beauté d'une piste de retour, ce est que vous pouvez insérer un plus UC plug-in et se est ensuite propagée l'effet vers plusieurs pistes dans votre session, par opposition à l'instanciation les mêmes effets à plusieurs reprises, sur instrument multiple et les pistes audio, et absolument tuer votre CPU. Vous savez, lorsque vous êtes dans votre hoquet audio, et l'ordinateur ne répond plus à chaque fois que vous arrivez à une certaine partie de votre chanson? Permet de mettre en place une piste de retour, maintenant. Ill pousser le petit bouton R, sur la droite de la page de session Abletons, et instantanément, les pistes de retour par défaut, A et B apparaissent.

Pic 1

Comme tous les types de pistes Ableton, les pistes de retour peuvent contenir plusieurs effets. Vous faites simplement glisser un effet sur la piste de retour, et le dispositif sera instancié et activé, mais vous ne verrez pas jusqu'à ce que vous cliquez sur la piste de retour et regardez vers le bas vers le bas de la page.

Étape 2. Construire une piste? Non, construire un rack!

Maintenant, sur A, Ill déposer un rack Effet Audio, un dispositif au sein Ableton qui ne devrait pas être sous-estimée! Bien sûr, nous pourrions simplement jeter un tas d'effets sur une piste de retour, et l'appeler un jour. Mais avec un rack d'effets, nous obtenons un peu plus d'options. Tout d'abord, nous pouvons acheminer multiples paramètres d'effets à boutons simples. Deuxièmement, nous avons un moyen de contenir et enregistrer les effets complexes des chaînes, avec le routage compliqué.

Pic 2

Actuellement, dans ma session, je reçois assez proche de 60% de ma puissance de traitement, en utilisant mon CPU. Effets et instruments sont généralement la raison à cela. Traitement en temps réel par des effets met une pression sur un processeur, en particulier les réverbérations et les retards.

Pic 3

Dans un effort pour récupérer une partie du traitement, Ill jeter un oeil à travers mes inserts et de voir si je trouve un effet qui est utilisé plusieurs fois dans ma session. Comme je continue à passer par chaque piste, je remarque que Im voir plusieurs modules simple retard apparaissant sur différentes pistes, au sein de ma session. Comme ce est le cas, je pourrais localiser une des retards qui est important dans ma session, et faites-la glisser vers la piste de retour, je viens de mettre en place ...

Pic 4

Ou, je ne pouvais tout simplement charger un retard plus redoutable! Bien sûr, Simple Delay sonne plutôt bien. Mais, si Im allons mettre en place un délai que je peux utiliser sur plusieurs pistes, pourquoi ne pas aller avec un vraiment bon! Je décide de laisser tomber dans un FX Rob Papen Predator, dans mon rack d'effets. Le concepteur sonore allemande fait synthés très robustes, et les effets. Si robuste, je vais utiliser normalement Predator pour un synthé, et des retards moins chers, pour garder mon projet en cours d'exécution en douceur, si Im ne fonctionne que inserts.

Pic 5

Mais, depuis ont été la constitution d'un retour, permet d'obtenir de fantaisie. Je ai juste besoin de se assurer que je élimine les autres retards, avant que je lance la session à nouveau, donc je récupérer une partie de cette puissance de traitement.

Pic 6

Étape 3. Construire un effet

Maintenant, nous avons besoin de mettre en place Predator FX, et obtenir nos pistes d'envoi, en cours d'exécution. Tout d'abord, en appuyant sur le bouton S sur le côté de l'écran de session vies, Ill exposer les Envoyer pots, de sorte que je peux obtenir quelque chose à ma piste de retour.

Pic 7

Puis, Ill élever la première Envoyer sur tous mes pistes de synthé que je veux retarder le, va envoyer A, où mon appareil Predator FX est situé, dans mes rack d'effets.

Pic 8

Donc, maintenant tout ce que nous devons faire est de mettre en place un effet sur le Predator! Ill aller de l'avant et de choisir une présélection sur Predator FX qui a retard dans le titre.

Pic 9

Ensuite, appuyez sur l'Ill Afficher / Masquer les macro-commandes sur le rack d'effets. Cette situation expose les multiples boutons macro sur le rack d'effets que vous pouvez affecter des paramètres à venir à partir de votre rack d'effets plug-ins, comme Predator FX.

Pic 10

Dans le rack d'effets macro écran, appuyez sur le bouton Ill Plan, au sommet. Maintenant, je peux appuyez simplement sur un bouton, ou sur la touche, dans ne importe quelle interface graphique de l'instrument, dans le rack d'effets, et il apparaîtra dans le rack d'effets comme une option incessible. Ill robinet le bouton Mix, sur le Predator FX. Maintenant, il est un paramètre assignable dans les rack d'effets.

Pic 11

Ensuite, avec ma nouvelle cartographie sélectionné dans le rack d'effets, appuyez sur le bouton Ill de la carte sous Macro 1. Dès que je fais cela, le titre FX 1 apparaît sur le bouton Macro.

Pic 12

Comme effets missions peuvent être très déroutant, très rapide, Ill étiquette Macro Bouton 1 Retard Mix. Pour ce faire, Ill suffit de la sélectionner et appuyez sur Commande-R. Ensuite, tout ce que je ai à faire est de taper! Aussi, assurez-vous que vous soulevez le bouton Macro pour qu'elle corresponde avec le réglage qui fonctionne de façon audible pour vous!

Pic 13

Étape 4. Multi-FX

Maintenant, je ai un retour actif, plus un Effets actifs rack, qui a encore beaucoup de macros gauche. Cette fois, Ill tomber un dispositif Ableton Amp sur le rack d'effets, dans Retour A. Après avoir serré les paramètres à une distorsion qui fonctionne pour moi, Ill aller de l'avant et la carte Dry / Wet sur Macro 2, et les étiqueter comme Dist Mix. Cela me donne la possibilité de soulever un bouton et ajouter soit la distorsion, ou de retard. Mais, les deux effets sont tous deux viennent d'un seul exemple, et je peux les étaler sur ne importe quelle piste dans le mélange!

Pic 14

Mais, il ya encore mieux. Parce que les deux mappages et les effets sont chargés dans un rack d'effets, je ne peux même enregistrer cette rack, et de l'utiliser à nouveau sur un autre Ableton session! Les mappages seront toujours en place, Ill ont des effets multiples à l'intérieur. Enfin, Ill ont de grands effets, à l'intérieur une petite porte, que je peut se propager à travers le mélange, tout en économisant quelques précieuses ressources du processeur, que ces plug-ins copieux, Papen et Amp, sont seulement dans ma session une fois ... mais, effectuer de nombreuses pistes. Assurez-vous que vous déposez le préréglage enregistré sur une piste de retour, quand vous voulez l'utiliser dans une session!

Conclusion

Pistes de retour ne sont pas seulement un excellent moyen d'économiser CPU, mais ils sont aussi un excellent moyen pour créer une atmosphère. Lorsque plusieurs pistes sont effectuées par les mêmes effets qui traversent, il construit une illusion que tout le groupe est dans la même pièce. Comme de véritables bandes sont. Et, parce que nous avons un contrôle absolu sur nos effets, dans les rack d'effets, nous pouvons sans cesse construire cette salle, avec le temps, d'automatisation et de simples paramètres, et donner à nos auditoires quelque chose de cool d'entendre, et de nous donner une certaine tranquillité d'esprit, sachant que notre isnt CPU sur le point de briser 100% avec de multiples inserts, partout!

Sound Designer, Musician, Author... G.W. Childs has worn many hats. Beginning in the U.S. Army back in 1991, at the age of 18, G.W. began learning electronics, communications and then ultimately audio and video editing from the Department of Defense. Upon leaving the military G.W. went on to work for many exciting companies like Lu... Read More

Discussion

Want to join the discussion?

Create an account or login to get started!